voyage sur mesure
Créateur de voyages authentiques
Indonésie

L'histoire de l'Indonésie


L’étendue diversité de l’Indonésie, à travers ses multiples îles, ses communautés, ses cultures et ses langues, se retrouve dans l’histoire de l’archipel. La richesse de la culture et population indonésienne se repose sur une chronologie historique particulièrement tumultueuse. Tout commence par l’arrivée des Tamouls et des Chinois sur l’ensemble du territoire, avant qu’il ne soit ensuite envahi par les européens pour gagner enfin son indépendance des siècles plus tard.

Immergez-vous au cœur des terres indonésiennes pour en apprendre davantage sur son histoire à travers une population locale qui saura vous accueillir très chaleureusement.


La période hindo-bouddhique et musulmane

Au 7ème siècle, grâce aux échanges commerciaux entre les Chinois et les Tamouls à travers l’archipel, les cultes hindo-bouddhiques et animistes font leur apparition. Le pays connait donc deux dynasties : le règne bouddhique de Sailendra et le règne hindouiste de Mataram. Vous pourrez retracer cet épisode historique en visitant les temples de Borobudur et de Prambanan.

C’est bien des siècles plus tard, à partir du 15ème siècle, que les civilisations musulmanes se sont répandues sur l’ensemble du territoire. Ainsi, les communautés indonésiennes actuelles sont le vrai témoignage de cette triple culture musulmane, hindo-bouddhique et animiste.

La période de la colonisation

Les Portugais sont les premiers à coloniser l’Indonésie. Le pays devient un endroit stratégique pour le commerce international en raison de son emplacement idéal entre l’Inde et la Chine. En capturant les Moluques à la fin du 15ème siècle, les Portugais prennent le contrôle du commerce notamment grâce aux épices, dont les Européens raffolent. Suite au succès du commerce, les Hollandais reprennent le pouvoir aux Portugais. La Compagnie hollandaise des Indes orientales nait et les Hollandais ont la mainmise sur les mers indiennes. Ainsi, l’Indonésie devient les Indes néerlandaises. Quelques années après, ce sont les Anglais qui saisissent les terres indonésiennes en abolissant la Compagnie. Cette bataille coloniale secoue le pays, les indonésiens se révoltent contre les colons et demandent l’indépendance.

La période d’indépendance

Pendant que les Hollandais tentent de gagner plus de terres en exploitant ses richesses, les épidémies et la famine dévastent l’Indonésie. Dès lors, à partir du 20ème siècle, le gouvernement hollandais décide d’industrialiser le pays pour en améliorer les conditions de vie.

En 1926, une révolution communiste éclate mais est très rapidement contrainte de se retirer. Après de longues années de guerre et de répression, c’est le président indonésien Sukarno qui annonce officiellement l’indépendance du pays en 1945.

Mais c’est seulement en 1949 que les colons néerlandais se retirent. Entre 1965 et les années 2000, de nombreuses tensions éclatent notamment pour éradiquer définitivement le communisme indonésien. Avec le traité de paix signé en 2002, l’Indonésie retrouve la sérénité.