voyage sur mesure
Créateur de voyages authentiques
Rodrigues

L'histoire de Rorigues


L’île Rodrigues tient son nom de l’explorateur qui la découvrit officiellement, Don Diego Rodrigues. Ce navigateur portugais se contenta simplement de répertorier l’île sur une carte au début du 16e siècle, alors que des recherches établirent qu’elle était déjà connue des explorateurs au 11e siècle. Une histoire ancienne dont on ne sait que peu de chose, mais qui se poursuivit par l’installation de la première colonie européenne, puis de la compagnie des Indes orientales.

Découvrez l’histoire de Rodrigues et servez-vous de vos nouvelles connaissances pour aborder votre destination l’esprit ouvert. Chaque période du passé de l’île contribua à lui donner l’identité qu’on lui connaît aujourd’hui, un territoire riche de la diversité de sa culture et population rodriguaise.


De la découverte de l’île à la première colonie

C’est en 1528 que Rodrigues fut officiellement découverte, par l’explorateur portugais qui lui donna son nom et plaça l’île sur une carte. S’en suivent de longues années d’inoccupation, quelques escales de la part des Hollandais, jusqu’à la toute fin du 17e siècle. En 1691, l’édit de Nantes est révoqué par Louis XIV et François Leguat et sept compagnons huguenots débarquent sur Rodrigues. Ils s’établissent ici pendant deux ans puis décident de rallier l’île Maurice. François Leguat fit la découverte de plusieurs espèces de tortues à Rodrigues et la réserve de tortues de l’île que l’on connaît aujourd’hui fut nommée en son honneur.

La Compagnie Française des Indes orientales

Au 18e siècle, la Compagnie française des Indes orientales colonise l’île Maurice ainsi que l’île de la Réunion. En 1725, les Français s’emparent de Rodrigues et un détachement de soldats y est installé. Par la suite, l’île ne sera plus administrée que depuis l’île de France. A cette époque, quelques Indiens, colons français et esclaves malgaches et africains s’installent sur Rodrigues.

En 1809, les Britanniques s’emparent de Maurice et de Rodrigues lors des guerres napoléoniennes. En 1837, l’île est habitée d’environ 200 personnes.

L’acquisition de l’autonomie

Les Rodriguais refusent à plus de 97% leur indépendance lors du référendum, mais restèrent minoritaires face aux voix des Mauriciens. En 1968, la République de Maurice est officiellement déclarée, et Rodrigues n’est pas officiellement séparée du territoire. Ce n’est qu’en 2002 que l’île accèdera à une certaine autonomie, tout en continuant de faire partie de la République de Maurice. Ces dernières décennies, elle ne se développa pas de la même manière que l’île principale et est d’ailleurs encore surnommée aujourd’hui « l’île Maurice d’il y a 50 ans ».


Vous êtes pressé ? Remplissez notre formulaire "obtenir un devis"