voyage sur mesure
Créateur de voyages authentiques
Seychelles

L'histoire des Seychelles


Les Seychelles sont un archipel d’origine granitique, apparu sur terre de la dislocation du continent Gondwana il y a cela plus de 250 millions d’années. Connu des Arabes et des Indiens depuis de nombreux siècles, il ne fut découvert par les Européens qu’en 1742. Retracez l’histoire des Seychelles à travers ses différentes périodes d’occupation et découvrez le passé de l’île en visitant ses nombreux sites historiques et culturels.

Aujourd’hui, l’histoire des Seychelles transpire à travers sa langue, ses traditions. De l’époque coloniale française à la décolonisation en passant par l’occupation anglaise, appréhendez votre séjour aux Seychelles en toute connaissance de cause. Tropicalement Vôtre partage avec vous ses connaissances sur l’histoire de l’archipel et les met en lien avec votre découverte du territoire, de la culture et de la population des Seychelles.


La période française

Afin d’assurer les positions françaises en Inde, La Bourdonnais et son équipe décident de prendre possession des Seychelles en 1742. C’est à cette époque que l’on considère que l’Europe découvre l’archipel, alors appelé « Îles de La Bourdonnais ». En 1956, les Français empêchent les Anglais de s’installer sur le territoire, qui prend alors le nom du ministre des finances de Louis XV, Jean Moreau de Séchelles. Puis l’archipel reste à nouveau inhabité pendant douze ans, jusqu’à ce que des expéditions plus régulières permettent aux Français de mieux le connaître.

C’est en 1770 que la première colonie permanente s’installe aux Seychelles, à Sainte-Anne. S’en suivent des années d’occupation pendant lesquelles l’archipel devient un port de stationnement important. La population s’accroît notamment à cause du nombre croissant d’esclaves, d’immigrés d’Europe, d’Inde et de Madagascar.

La période anglaise

En 1814, les Anglais succèdent formellement aux Français. L’esclavage est aboli, alors que les esclaves représentent près de 90% de la population totale. Libérés, les Créoles, Africains, Hindous et Malgaches deviennent apprentis et se dirigent pour la plupart vers la culture vivrière et la pêche. Suit alors une pénurie de main d’œuvre qui force les Seychelles à faire venir de nouveaux habitants, qui contribueront largement à la diversité culturelle actuelle de l’archipel. De plus en plus d’opposants africains à l’impérialisme anglais rejoignent le territoire, jusqu’à ce que les Seychelles commencent sérieusement à penser à leur indépendance.

La période de l’indépendance

Au début du 20e siècle, les Seychelles entrent dans une période de récession économique avant d’être touchées de plein fouet par la crise de 1929. Après la Seconde Guerre Mondiale, le territoire commence peu à peu à retrouver sa stabilité économique mais les salaires restent bas. En 1964, les deux partis principaux de l’archipel s’opposent autour d’un unique thème : rester ou non sous la houlette britannique. En 1975, les Seychelles obtiennent le statut de colonie autonome. Un an plus tard, l’île devient officiellement indépendante.