voyage sur mesure
Créateur de voyages authentiques
Zanzibar

L'histoire de Zanzibar


L’histoire de Zanzibar se distingue par son important brassage démographique et culturel. Ici se succédèrent les Swahilis, les Arabes, les Perses, les Omanais, les Portugais puis les Britanniques, jusqu’à ce que Zanzibar se batte pour son indépendance et soit proclamé en tant que région autonome au sein de la Tanzanie à la fin du 20e siècle.

Retracez l’histoire de l’île à travers ses différentes périodes, un passé riche et tumultueux, largement marqué par la colonisation et les échanges commerciaux entre les pays les plus puissants au monde. Des premiers échanges commerciaux d’or, d’ivoire et de peaux à la colonisation britannique en passant par la période de l’esclavage, découvrez à quel point l’histoire tient un rôle fondamental dans la culture et la population actuelle de Zanzibar.



La période Arabe

Des recherches récentes ont permis d’affirmer que Zanzibar était peuplée dès le 3e millénaire avant J-C. L’île devint ensuite un port de commerce important au début de notre ère, principalement pour les Arabes. C’est à cette époque que la culture arabe et que l’islamisation s’implantent sur le territoire.

Du 8e au 9e siècle, les Perses immigrent à Zanzibar en nombre et trois groupes ethniques émergent des brassages entre les Arabes, les Perses et les Africains. Le métissage de la population zanzibarie a commencé. Zanzibar connaît un véritable essor économique grâce au commerce de marchandises luxueuses.

La période Portugaise

Au 15e siècle, l’arrivée des Portugais dans l’océan Indien signe la fin de l’essor économique de Zanzibar. A cette époque, Vasco de Gama navigue de port en port et noue des rapports amicaux les dirigeants locaux. Les Portugais comprennent rapidement tout l’intérêt de créer des comptoirs dans la région et s’installent à Mombassa puis sur les îles de Pemba et d’Unguja. Les navires étrangers obtiennent le libre accès à la région et les routes commerciales sont contrôlées par les Portugais. C’est d’ailleurs eux qui construisirent les premières fondations de Stone Town.

A la fin du 16e siècle, les Portugais perdent peu à peu en puissance dans la région, et finissent par plier face aux Britanniques qui convoitent eux aussi Zanzibar.

La période Britannique

Au 17e siècle, Zanzibar vit du commerce d’esclaves et sa culture arabo-musulmane est de plus en plus ancrée dans les esprits.

A la fin du 18e siècle, le nouveau sultan d’Oman et les Britanniques s’allient dans l’objectif de contrer les Perses. La culture du clou de girofle et l’influence anglaise s’intensifient jusqu’au milieu du 19e siècle, période à laquelle Zanzibar est touché par de nombreuses épidémies et une situation sanitaire déplorable. En 1890, Zanzibar passe sous protectorat britannique pendant près d’un siècle, jusqu’à l’indépendance de l’île en 1963 puis son intégration semi-autonome à la Tanzanie en 1964.


Vous êtes pressé ? Remplissez notre formulaire "obtenir un devis"