voyage sur mesure
Créateur de voyages authentiques
Indonésie

La religion en Indonésie


Avec environ 90% de la population de confession musulmane, l’Indonésie se hisse à la première place au monde des pays musulmans. Pourtant, l’archipel est en réalité un véritable métissage religieux et reconnait six religions officielles : l’islam, l’hindouisme, le bouddhisme, le catholicisme, le protestantisme et le confucianisme.

Avant de devenir un pays à tendance monothéiste, l’Indonésie était de confession hindo-bouddhiste. Désormais, l’hindouisme et le bouddhisme sont des minorités représentant respectivement 2% et 0.72% de la population indonésienne. L’ensemble du pays repose sur une philosophie nommée « Pancasila » qui est inspirée des cinq préceptes bouddhistes.

Cette mosaïque de cultures et de populations fait de l’Indonésie une destination où la tolérance et le respect des croyances sont profondément ancrés.

D’ailleurs, à Nusa Dua, au sud de Bali, se trouve le Puja Mandala (un immense lieu de culte) où les musulmans, chrétiens, hindouistes et bouddhistes prient ensemble. Ainsi, l’harmonie et la bonne cohabitation des uns et des autres règnent sur l’archipel.


Les religions à Bali

Bali est la seule île de l’archipel où l’hindouisme est la croyance principale avec ses cérémonies et fêtes propres à la tradition balinaise. 80% des balinais sont hindous. Cette religion est particulière du fait qu’elle s’associe à des rites bouddhistes et à des cultes animistes voués aux divinités. N’y manquez pas Galungan, immense fête durant 3 jours dédiée à la célébration des dieux et des ancêtres. Vous y retrouverez également le célèbre Tanah Lot, temple hindou érigé sur un rocher, offrant une incroyable vue sur l’un des plus magnifiques couchers de soleil de l’archipel.

Les balinais bouddhistes sont minoritaires et se trouvent à Denpasar et Singaraja. De petites communautés catholiques se concentrent dans l’ouest de l’île. Les chrétiens balinais pratiquent leur religion avec ferveur. Vous pourrez assister aux très belles messes dominicales données par la cathédrale de Denpasar à l’architecture remarquable par ses murs en pierre rouge et son intérieur immaculé blanc.

Les musulmans sont quasiment inexistants à Bali.

Les religions à Lombok

La communauté Sasak, installée à Lombok, est majoritairement musulmane. C’est dans la capitale, à Mataram, que vous trouverez la plus grande mosquée Masjid Islamic Center ainsi que l’Al Mujahidin, autre mosquée connue pour sa flamboyante couleur turquoise. Sur cette île, vous découvrirez de nombreux lieux de culte musulmans aux décors des mille et une nuits. La prière se fait tous les vendredis à midi. Certains commerces, monuments et sites officiels peuvent être fermés le reste de la journée. L’Eid el-Adha, grand événement ayant lieu 70 jours après la fin du Ramadan, fête le sacrifice du mouton.

Quant aux chrétiens, ils sont peu nombreux à Lombok et vont à la messe du dimanche. Lombok hérite aussi d’un animisme local, appelé le Wetu Telu, uniquement présent dans le nord de l’île. Cette religion combine les pratiques de l’islam et les rites animistes ancestraux. En effet, cette communauté possède ses propres cultes en parallèle des rites musulmans traditionnels. La Nyiu, une des cérémonies du Wetu Telu, est une fête où les Sasak font des offrandes 1000 jours après la mort d’un proche pour permettre au défunt d’être heureux.

De plus, sachez que sur l’île de Lombok, les limaces sont vénérées, incarnent l’abondance et l’amour et font l’objet de festivités.

Dieux, démons, lieux maudits, montagnes sacrées nourrissent le quotidien des habitants. Vous l’aurez compris, la frontière entre spiritualité et sorcellerie est bien mince. Ainsi, nous vous recommandons de visiter l’île avec une grande ouverture d’esprit afin de pouvoir recueillir les mythes et légendes qui y sont racontés et d’éveiller votre imaginaire...