Voyagez en toute sérénité avec notre formule 100% flexible : choisissez entre le report, le remboursement de votre séjour ou un voyage équivalent dans une autre destination si les conditions de votre voyage ne peuvent être réunies au moment du départ en raison du Covid-19 dans la destination choisie.
voyage sur mesure
Créateur de voyages authentiques

De Misfat al Abreyeen à Al Hamra, entre djebels et wadis


De Misfat al Abreyeen à Al Hamra, entre djebels et wadis

7 kilomètres séparent le charmant petit village de Misfat al Abreyeen et la ville historique de Al Hamra. Cette jolie route traversant le désert au milieu des montagnes et des wadis peut être empruntée en voiture, mais il est aussi possible de la parcourir à pied pour profiter de ses paysages exceptionnels. Un passage incontournable que nous recommandons à tous les passionnés de trek qui souhaitent découvrir les trésors naturels du Sultanat d'Oman.

De Misfat al Abreyeen jusqu'au cœur du désert

misfat-al-abriyeenmi-oman

Perché à 1000 mètres d'altitude, le village de Misfat al Abreyeen est connu pour ses superbes maisons traditionnelles. La route qui le relie à Al Hamra commence au Sud puis serpente en plein cœur du désert. On y découvre des cultures en terrasses infinies et un panorama superbe sur la vallée en contrebas. Il faut traverser les plantations de bananes, de papayes, de citrons, de palmiers et de mangues et descendre la montagne pour rejoindre la piste.

Plus on s'éloigne de Misfat al Abreyeen et plus on a l'impression de quitter une véritable "oasis des montagnes". Les jardins luxuriants contrastent avec le grand vide du désert. Sur la route, de profonds canyons cachent en leur fond des wadis. Au loin les parois vertigineuses du Djebel Shams, le Grand Canyon omanais et le plus haut sommet du pays, se laissent deviner. Le décor est minéral, lunaire, grandiose.

Du désert à l'oasis d'Al Hamra

On descend la montagne puis, au loin, apparaît l'ébauche d'une ville, entourée de verdure. C'est l'oasis d'Al Hamra, un village historique vieux de plus de 4 siècles perdu là, au milieu des grands espaces désertiques, entre sable et dunes. Quelle surprise de voir émerger de ces paysages minéraux des bananeraies et des cocoteraies luxuriantes ! Il faut encore traverser la campagne et rencontrer quelques Bédouins avant d'arriver. Sur la route, peut-être aurez-vous la chance de croiser un varan, un oryx arabe ou l'une des autres espèces protégées habitant la région.

Puis arrive la découverte d'Al Hamra, unique en son genre avec ses charpentes en palmier et ses maisons traditionnelles. Ce vieux village omanais est typique du désert avec ses courses de chameaux et sa vie s'écoulant lentement. Dépaysement garanti !