voyage sur mesure
Créateur de voyages authentiques

La grande migration dans le Masai Mara


La grande migration dans le Masai Mara

Chaque année du mois de juillet au mois d'octobre, la réserve nationale du Masai Mara au Kenya accueille l'un des plus beaux spectacles naturels au monde : la Grande Migration. Des troupeaux sauvages de gnous, de zèbres, de gazelles et autres animaux de la savane quittent le Serengeti en Tanzanie pour rejoindre le Masai Mara au sud-ouest du Kenya. Un voyage long et semé d'embuches auquel nous vous proposons d'assister…

La grande migration : 700 kilomètres de spectacle du Serengeti au Masai Mara

Attirés par des pâturages plus verts et plus généreux, des millions de gnous, zèbres et gazelles se meuvent d'un seul et même élan, en une longue file indienne, des plaines arides du Serengeti jusqu'aux prairies abondantes du Masai Mara. Cet étonnant phénomène naturel, c'est ce que l'on appelle la Grande Migration.

Durant leur périple, les troupeaux font face à de nombreux dangers. Le manque d'eau d'abord, puisque plus la saison sèche s'installe et plus les sources d'eau se font rares. Il semblerait cependant que les gnous parviennent à détecter la présence d'eau à distance, une qualité encore méconnue des chercheurs. Mais le plus grand danger lors de cette cavalcade reste bien sûr la présence des lions, hyènes, guépards et autres prédateurs qui, attirés par l'abondance soudaine de chair fraîche, attendent patiemment que les marcheurs s'épuisent, tombent malade ou montrent le moindre signe de faiblesse. Il n'est d'ailleurs pas rare d'assister à d'impressionnantes scènes de chasse lors de la visite du Masaï Mara durant la Grande Migration.

L'un des passages les plus risqués pour les gnous reste la traversée de la rivière Mara. C'est ici que nous vous emmènerons en priorité assister à la Grande Migration car le spectacle de la nature y est à son apogée, alors que les crocodiles guettent avec appétit la traversée de la horde et qu'ils profitent de la moindre occasion pour s'offrir un repas complet.

La Grande Migration mois après mois

migration des gnous masai mara

La Grande Migration a la particularité d'obéir chaque année à un schéma bien précis. De janvier à février, les animaux qui la composent ne bougent pas beaucoup. Ils donnent naissance à leurs petits et restent au Sud du Serengeti. C'est en mars et en avril, alors que les précipitations commencent à se faire plus abondantes, que les animaux remontent vers l'est, puis le centre, puis l'ouest du parc tanzanien.

En juin et en juillet, les pluies se font plus rares et la fraîcheur s'installe sur le territoire. Il est temps pour la horde de rejoindre le Masai Mara. Ce n'est qu'en septembre-octobre que le temps se radoucit et que les troupeaux se dirigent à nouveau vers la Tanzanie. La saison sèche s'installe jusqu'en novembre et, en décembre, tout le petit monde se retrouve dans le Sud.

Vous constaterez donc qu'il est possible d'assister à la Grande Migration en toute saison ou presque. Mais si vous voulez observer ce phénomène lors de votre circuit au Kenya, ce sont bien sûr les mois de juillet à octobre qui seront à privilégier.


Cet article vous a plu ?
Découvrez notre sélection de séjours pour vivre cette expérience :