voyage sur mesure
Créateur de voyages authentiques
Sri Lanka

Que faire dans le Nord du Sri Lanka ?


Encore peu visitée par les voyageurs, la région de Jaffna a gardé toute son authenticité. S’aventurer dans le Nord du Sri Lanka, c’est découvrir le Sri Lanka d’il y a 30 ans, s’imprégner de l’histoire douloureuse de ce coin de l’île très marqué par la guerre civile… Aujourd’hui ouverte au tourisme, cette belle région vaut le détour, mêlant agréablement paysages sauvages et découvertes culturelles.



SOMMAIRE

    Vous êtes pressé ? Remplissez notre formulaire "obtenir un devis"

    Le temple Nallur Kandaswamy Kovil

    Ce magnifique temple hindou est le plus visité de la région de Jaffna, mais aussi l’un des plus importants complexes religieux de tout le Sri Lanka. Situé à environ 2km du centre-ville, ce temple accueille de nombreux pèlerins venant se recueillir devant leurs dieux et leur apporter de belles offrandes, un spectacle fort et singulier. Le temple Nallu Kandaswamy Kovil est le point de départ du Chariot Festival chaque année, en juillet – août. Cette incroyable fête religieuse rassemble des milliers de pèlerins réunis autour d’une grande procession durant laquelle les dieux sortent du temple et sont transportés dans les rues de la ville. Vingt-six jours de célébrations qui montrent la puissance de la dévotion et de la croyance des hindous.

    La bibliothèque de Jaffna

    La bibliothèque de Jaffna est un symbole fort de la guerre civile du Sri Lanka, qui opposa les cingalais aux tamouls. La construction de cette bibliothèque commença et 1954 et s’acheva en 1959. Elle renfermait alors près de 97 000 ouvrages et était à l’époque l’une des plus grandes d’Asie. L’incendie criminel de la bibliothèque le 31 mai 1981 par des cinghalais fait partie des évènements marquants qui menèrent à une terrible guerre civile. Aujourd’hui rénovée, cette bibliothèque est le symbole de la ville de Jaffna mais également une véritable fierté pour la population tamoule.

    Le fort de Jaffna

    C’est en 1618 que les Portugais construisirent cet énorme fort, afin de se protéger de l’invasion hollandaise. Il existe de nombreux forts datant de l’air coloniale dans le monde, mais celui de Jaffna fait partie des rares à être encore au cœur de l’action à la fin du XXème siècle. Il a vu se passer de nombreuses batailles lors de la guerre civile sri lankaise. Aujourd’hui, lorsqu’on se promène autour du fort, on se rend compte à quel point les batailles devaient être violentes, tout est en ruines. Depuis que la guerre est finie et maintenant que cette zone est de nouveau facilement accessible, de nombreux Sri Lankais se rendent sur les lieux, notamment le week-end. La promenade est agréable, vous pourrez admirer la ville et la côte, ainsi que de magnifiques couchers de soleil.

    Les îles aux alentours (Deft , Nainativu…)

    Lorsque vous vous trouverez à Jaffna, partez en excursion à la journée sur les îles aux alentours ! Elles ont toutes leur charme et méritent vraiment le détour, choisissez-en au moins une ! L’île de Mannar, par exemple, est connue pour ses jolies maisons colorées et ses ânes, emmenés par les marchands arabes à l’époque de la route des épices et qui vivent maintenant des jours paisibles dans les rues de l’île. L’île de Delft quant à elle, est peuplée de magnifiques chevaux sauvages. Vous trouverez sur chacune d’entre elles des temples hindous côtoyant des forts portugais et des marais salants.

    Les sources d’eau chaude de Keerimalai

    Les sources d’eau chaude de Keerimalai sont très appréciées par les Sri Lankais. Ces sources thermales possèderaient des vertus miraculeuses et auraient guéri une princesse d’un trouble digestif et d’une difformité faciale. Ce site hindou abrite deux bassins : un pour les femmes, l’autre pour les hommes. Juste à côté des bains, vous pourrez également visiter un très beau temple hindou ainsi qu’un musée présentant l’histoire du Sri Lanka à travers de belles photos. Vous serez très certainement invité à partager un « rice and curry » avec plusieurs familles cinghalaises après votre visite du temple. Une escapade simple et des moments de partage avec les habitants !

    Les ruines de Kantarodai

    Ce site reste encore aujourd’hui tout à fait mystérieux pour les historiens. Les ruines de Kantarorai regroupent une vingtaine de dagobas, monuments bouddhistes commémoratifs originaires de l’Inde, posées au beau milieu d’une magnifique palmeraie.

    Point Pedro

    Bienvenue au point le plus septentrional du Sri Lanka ! Résultats de la guerre civile et du tsunami, de nombreux bâtiments sont détruits et à l’abandon. Une belle église catholique pointe son nez en bord de mer. N’hésitez pas à aller à la rencontre du gardien du clocher, qui se fera un plaisir de vous la faire visiter ! Un peu plus loin sur la plage, découvrez les pêcheurs de raies. Elles ne sont pas pêchées pour leur chair, pas vraiment appréciée au Sri Lanka, mais plutôt pour leur peau, semblable à du cuir, conservée dans du sel puis envoyée en Chine.