Nouveau : Tropicalement Vôtre vous fait découvrir la République Dominicaine autrement. Voir la vidéo
voyage sur mesure
Créateur de voyages authentiques
Sainte-Lucie

L'histoire de Sainte-Lucie


Difficile de comprendre les particularités de la culture et population de Sainte-Lucie sans connaître l'histoire de l'île. De sa découverte par Christophe Colomb en 1502 à l'installation des premiers Européens, du traité de Paris à l'indépendance du territoire, retracez l'histoire de Sainte-Lucie et comprenez la place que tient l'île au cœur des Caraïbes. Un bon moyen de découvrir ses monuments et ses villes historiques et de comprendre l'histoire de ses habitants.

Plongez dans le passé de Sainte-Lucie et retracez des siècles d'une histoire fascinante. Passée entre les mains des Français puis des Anglais, l'île connut l'esclavage pendant de longues années et n'acquit son indépendance qu'en 1979…



SOMMAIRE

    Vous êtes pressé ? Remplissez notre formulaire "obtenir un devis"

    La colonisation européenne

    Difficile de dater avec exactitude la découverte de Sainte-Lucie par les Européens. Mais qu'elle ait eu lieu en 1492 ou en 1502 comme le pensent les historiens, l'on sait que ce sont les Espagnols qui explorèrent les Antilles en premier !

    C'est aux alentours de 1600 que les premiers campements européens s'installent sur l'île, rapidement chassés par les habitants. En 1635, la France revendique l'île mais, quatre ans plus tard, les Anglais s'y installent. Une nouvelle fois, les campements sont détruits par le peuple des Caraïbes.

    Au milieu du 18e siècle, le développement de l'industrie du sucre provoque un afflux important de colons. En 1778, les forces françaises et britanniques s'affrontent autour de la possession de Sainte-Lucie.

    Le traité de Paris et le contrôle britannique

    A la fin du 18e siècle, le gouverneur français redonne leur liberté aux esclaves de Sainte-Lucie. Les Britanniques envahissent à nouveau le territoire et rétablissent l'esclavage. Castries est alors brûlée lors de l'affrontement entre les républicains français et les esclaves d'un côté, et les forces britanniques de l'autre.

    En 1814, le traité de Paris cède définitivement Sainte-Lucie au Royaume-Uni. L'esclavage est aboli sur l'île 20 ans après mais tous les esclaves sont contraints de suivre une formation de quatre ans les obligeant à travailler gratuitement pour leurs anciens maîtres.

    En 1838, le Royaume-Uni incorpore Sainte-Lucie aux Îles du Vent. Le territoire est dirigé depuis la Barbade puis depuis Grenade.

    L'indépendance

    Au fil des ans, Sainte-Lucie gagne peu à peu en indépendance. En 1958, l'île rejoint la Fédération des Indes occidentales qui lui confère une indépendance semi-autonome. Quatre ans plus tard, suite au retrait de la Jamaïque, cette fédération disparaît et une seconde est mise en place mais ne connaît pas le succès escompté. L'Etat associé est alors créé par le Royaume-Uni dans l'objectif de calmer la colère qui monte dans les Antilles.

    En 1967, l'île devient semi-indépendante. Toutes ses affaires internes sont réglées sur place, seules ses affaires étrangères sont encore gérées par le Royaume-Uni. Le 22 février 1979, Sainte-Lucie devient totalement indépendante.


    Vous êtes pressé ? Remplissez notre formulaire "obtenir un devis"