Nouveau : Tropicalement Vôtre vous fait découvrir la République Dominicaine autrement. Voir la vidéo
voyage sur mesure
Créateur de voyages authentiques
Sri Lanka

L'histoire du Sri Lanka


L’histoire du Sri Lanka est encore très présente sur toute l’île à travers des monuments, des sites et des traditions qui parvinrent à traverser les siècles sans s’essouffler. Les premiers habitants de l’île, les Tamouls du Sri Lanka, seraient pour certains chercheurs la population indigène de l’île. D’autres théories assurent qu’avant l’invasion des Indiens, il n’avait pas de présence tamoule organisée sur le territoire.

Retracez plusieurs siècles d’histoire en plongeant dans le passé colonial de Ceylan. De la période portugaise à la période britannique en passant par la période hollandaise, chaque occupation laissa derrière elle une trace, que ce soit dans les coutumes et traditions des locaux, dans l’architecture de leurs monuments ou dans le nom des sites d’intérêt. En connaissant l'histoire du Sri Lanka, vous comprendre d'où la culture et la population du Sri Lanka tirent leur grande diversité.



SOMMAIRE

    Vous êtes pressé ? Remplissez notre formulaire "obtenir un devis"

    La période portugaise

    C’est en 1505 que les premiers Européens arrivent au Sri Lanka. Ce sont les Portugais qui décident de s’implanter au nord de l’île, en terre tamoule. Ils introduisent alors des missionnaires catholiques et imposent leur religion en détruisant des temples hindouistes et en forçant une partie de la population à se convertir.

    Au cours de l’occupation portugaise, l’administration locale est scindée en deux : une partie est réservée aux Tamouls, l’autre aux Cinghalais, mais c’est bien en portugais que sont rédigés la plupart des documents officiels. L’île s’appelle alors Ceilão.

    Face à cette occupation imposée, le roi de Kandy appelle les Hollandais à l’aide, alors concurrents directs des Portugais au niveau commercial.

    La période hollandaise

    Plus d’un siècle après l’installation des Portugais au Sri Lanka, en 1638, les Hollandais débarquent sur la côte est et s’emparent de plusieurs territoires. Les derniers Portugais quittent l’île en 1668. C’est à cette époque que le pays est rebaptisé Zeilan.

    Les Hollandais poursuivent le scindement administratif et importent leur propre religion, le calvinisme, qu’ils imposent à un grand nombre de Cinghalais et de Tamouls. Commence alors une importante période de discrimination et de répression pour les autochtones, tant de la part des calvinistes que des catholiques.

    A la fin du 18e siècle, les Anglais, principaux concurrents commerciaux des Hollandais et des Français, s’emparent de l’île qui est alors rebaptisée Ceylon (Ceylan en français).

    La période britannique

    En 1796, le Sri Lanka est entièrement sous le contrôle de la couronne britannique. 20 ans plus tard, le roi de Kandy est vaincu par les Anglais, qui décident de créer la colonie royale de Ceylan. L’économie est alors basée sur le thé, la noix de coco et le caoutchouc dans une moindre mesure.

    En 1931, les Britanniques concèdent au Sri Lanka une certaine autonomie. Le 4 février 1948 enfin, l’Indépendance du pays est proclamée dans le cadre du Commonwealth.


    Vous êtes pressé ? Remplissez notre formulaire "obtenir un devis"