voyage sur mesure
Créateur de voyages authentiques

Après Praslin, direction La Digue, pour un séjour des plus authentiques


Après Praslin, direction La Digue, pour un séjour des plus authentiques
Depuis Praslin, vous abordez par la mer sans doute l’île la plus paisible de l’archipel des Seychelles. La traversée en bateau dure un peu moins de 30 minutes. On profite de ce petit laps de temps pour admirer la beauté de cette île depuis le bateau, avant d’arriver à La Passe. Ses lagons émeraudes et ses plages de sable blanc parsemées de gros rochers de granit ; en arrière plan, sa végétation luxuriante… Sans doute le plus beau panorama pour un séjour aux Seychelles !

Visiter La Digue, pourquoi ?

Pour la sérénité et la douceur de vivre incomparable de l’île

Même si la plupart des voyageurs ne font qu’y passer, attirés par la superbe Anse Source d’Argent, La Digue mérite pourtant que l’on s’y attarde quelques jours, pour s’imprégner de l’ambiance magique qui y règne… Ici le ton est donné, très peu de voitures, on se déplace en vélo ou… en char à bœuf (oui oui) !

Pour la gentillesse et l’accueil des Diguois

Depuis le petit bourg de La Passe, vous pourrez facilement louer votre bicyclette et partir à la découverte de ce petit bout de sable de 5 km sur 3, sur l’unique route entourant la moitié de l’île ! C’est à La Passe, que l’on trouve l’essentiel des commerces et que vivent la majorité des Diguois. Vous serez surpris par leur gentillesse mais aussi leur nonchalance, que l’on adopte rapidement sur ce petit bout de paradis hors du temps et baigné de soleil !

Pour vivre le mythe, Anse Source d’Argent

Que vous restiez une après-midi, ou quelques jours à La Digue, ne partez pas sans vous accorder une petite baignade dans les eaux cristallines d’Anse Source d’Argent. C’est LA plage carte postale des Seychelles, et sans doute l’une des plus belles au monde ! Nous vous conseillons d’y aller au lever ou au coucher du soleil, pour éviter l’afflux de touristes et la chaleur du midi. C’est aussi à ces moments que le soleil offre une lumière superbe pour le plus grand plaisir des photographes. L’eau du lagon est peu profonde, on s’y baigne surtout pour le décor, la plage et ses majestueux rochers de granit. Après le bain, dégustez de délicieux poissons grillés sur la plage et profitez-en pour visiter le petit parc du site ! Une agréable balade vous emmène à la rencontre de tortues géantes. On peut aussi y observer un moulin traditionnel et un vieux cimetière, pour les premiers colons. Reprenez votre vélo et poursuivez la balade en remontant entre Anse Source d’Argent et La Passe. La côte Ouest foisonne de petites criques de sable blanc idylliques…

A savoir : l’entrée à l’ensemble du site de la Source d’argent est payante (environ 5 euros).

Pour déguster un poisson grillé sur les plages désertes à l’est

Si vous êtes plutôt amateurs de rouleaux, plus toniques, la mer de la côte est sera parfaite ! Elle y est beaucoup plus profonde et plus agitée, idéale pour le surf. A choisir, commencez par la plage magnifique de Grand Anse ! On y accède après avoir traversé la réserve de la Veuve Noire… Pas de panique, ce nom inquiétant provient du « gobe-mouche noir du paradis » : un petit oiseau très rare que vous aurez la chance d’apercevoir dans cette foret protégée ! A Grande Anse, on s’autorise surtout une après-midi de farniente (la mer étant parfois trop agitée), après avoir dégusté un poisson cuit à l’étuvée dans une feuille de palme, à la petite buvette de la plage. On déguste le tout les pieds dans le sable, bercé par une petite musique… un délice !

Les plus téméraires poursuivront la visite pour rejoindre les deux anses voisines : Petite Anse puis Anse Cocos. Mais attention, il faudra vous armer de courage… Pour rejoindre ces sublimes petites criques, vous devrez traverser la forêt et ses rochers (les chemins ne sont pas balisés). Vous déboucherez ainsi sur deux superbes plages très intimistes où l’on trouve très peu de touristes ayant tenté la traversée !

Pour partir à l’assaut du Nid d’Aigle

Si vous êtes amateurs de randonnée et surtout si vous êtes armés de mollets solides, l’ascension du Nid d’Aigle est tout simplement grandiose ! Un long chemin, jonché de pentes raides, pour atteindre un point culminant de 330 mètres. Mais quelle vue à l’arrivée !

Pour découvrir les villages du Nord, au cœur de la vie locale Sur la côte Nord, à Anse Gaulettes ou Anse Patates, goûtez au charme authentique des Seychelles. Ici on se balade tranquillement sur les côtes où sont installés de petits villages de pêcheurs. Les Diguois, très ouverts, sont parfois un peu réservés. Il ne faut pas hésiter cependant à aller à leur rencontre, certains vous inviteront même à partager un délicieux repas local avec eux.

Où séjourner ?

A Anse Patate, le Patatran 2* est un guest house de charme, simple mais confortable. Situé à flanc de colline, il offre une superbe vue sur l’océan Indien et ses dégradés de bleus lumineux.

Dans cette zone, à l’ouest de l’île, vous trouverez de nombreuses criques idéales pour la baignade. C’est aussi ici qu’ont élu domicile de petits hôtels aux prestations de qualité, qui vous séduiront pour leur authenticité, à l’image de notre coup de cœur, le Domaine de l’Orangeraie 3*.

1 jour, 1 île, 1 surprise

Accessibles en bateau, à seulement quelques kilomètres, quatre îles au Nord de La Digue, se prêtent à merveille aux excursions à la journée :

  • L’île Coco (à 7km) est le site incontournable des plongeurs et des amateurs de snorkelling, avec son parc marin désormais protégé. Ses plages parsemées de cocotiers et de gros rochers granitiques, offrent un décor typiquement seychellois des plus paradisiaques ! Alors tous à vos appareils, comment résister à l’envie d’immortaliser cet ilot hors du temps ?
  • On s’attarde sur les îles Soeurs, la Petite et surtout la Grande pour la beauté de leur paysages, s’offrir une balade à l’ombre des cocotiers et savourer un barbecue sur le sable blanc !
  • Enfin sur Félicité, la bien nommée, vous serez frappés par la sensation unique d’être coupé du temps et du monde extérieur…