COVID-19 : tout savoir sur les protocoles sanitaires pour voyager en toute sérénité. En savoir plus
voyage sur mesure
Créateur de voyages authentiques

Peut-on visiter des townships en toute sécurité en Afrique du Sud ?


Peut-on visiter des townships en toute sécurité en Afrique du Sud ?

En parallèle de ses réserves animalières et de ses belles plages, l'Afrique du Sud attire aussi pour son côté plus sombre. Les townships, ces quartiers populaires qui s'apparentent à des bidonvilles, se transforment peu à peu en développant des initiatives créatives. Des projets d'entraide, culturels, sportifs et gastronomiques voient régulièrement le jour, faisant la visite des townships l'une des activités incontournables au cours d'un séjour en Afrique du Sud. Chez Tropicalement Vôtre, nous avons pesé le pour et le contre de ces visites controversées en nous rendant directement sur place.

Le township : bidonville d'Afrique du Sud, héritage de l'Apartheid

Un township est une version sud-africaine d'un bidonville. On retrouve ces quartiers populaires et pauvres exclusivement dans les zones urbaines, en périphérie du centre-ville des métropoles. C'est au 19e siècle, au cours de l'Apartheid, que sont apparus les premiers townships en Afrique du Sud, face à l'exclusion des habitants non blancs des grandes villes et leur interdiction d'accès à la propriété par le gouvernement. À cette époque, le gouvernement utilise les townships pour mettre en œuvre ses politiques de ségrégation. Depuis, ces quartiers sont toujours majoritairement habités par des Métis, des Noirs et des Indiens mais, peu à peu, les maisons en dur tendent à remplacer les taudis en taule. Les urbanistes s'y intéressent de plus en plus et l'on voit même fleurir des écoles et des cabinets médicaux, et les économies locales se développent de plus en plus.

Est-ce dangereux de visiter un township, quartier pauvre typiquement africain ?

Beaucoup de voyageurs qui ont pour projet de découvrir l'Afrique du Sud nous posent la question : est-ce dangereux de visiter un township ? En réalité, tout dépend du type de visite. En choisissant correctement le township visité et en vous accompagnant d'un guide local, alors visiter un township n'est absolument pas dangereux. Ces quartiers, qui abritent les populations les plus pauvres du pays, poussent certains habitants à sombrer dans la violence, la drogue et la criminalité. Mais en parallèle, nombreux sont les habitants à croire en une métamorphose culturelle et artistique des townships. Et c'est ainsi que l'on voit un peu partout dans les townships le taux de criminalité baisser et les projets culturels, artistiques et économiques se développer.

Visiter un township en Afrique du Sud : seul ou en tour organisé ?

Il existe de nombreux circuits accompagnés dans les townships. Ces visites organisées permettent de découvrir cette facette moins connue de l'Afrique du Sud tout en profitant des conseils et de l'accompagnement d'un guide local. Ce dernier, généralement employé par le gouvernement ou la municipalité, aura probablement des contacts à l'intérieur même du quartier visité, ce qui vous permettra de plonger en immersion dans la vie du township et de, par exemple, visiter des ateliers d'art, des maisons, des écoles ou encore des cabinets de guérisseur.

Bien sûr, il est aussi possible de visiter les townships seuls. Mais chez Tropicalement Vôtre, nous vous conseillons vivement de rester accompagné. En effet, les townships sont des zones immenses et les visiter sans se perdre représente un vrai défi. En vous accompagnant d'un guide local, vous êtes sûr de ne pas vous égarer ni tomber par mégarde sur un quartier dangereux.

Mais attention toutefois à bien choisir votre visite accompagnée d'un township. En effet, certains circuits organisés s'apparentent à de véritables "zoos humains", d'où l'importance de choisir son guide avec précaution. Chez Tropicalement Vôtre, nous serons en mesure d'organiser pour vous des visites de townships sûres, en petit comité, et en compagnie d'un guide local avisé et expérimenté. Nous pourrons aisément ajouter cette étape au cours de votre escapade au Cap ou d'un circuit de Durban à Johannesbourg.

Quelles précautions pour visiter un township aujourd'hui ?

Pour que votre visite se déroule bien, il y a évidemment quelques précautions à prendre. Comme partout dans les villes sud-africaines, nous vous recommandons vivement de ne jamais vous promener avec des objets de valeur dans un township. Avant la visite, pensez à avoir des espèces sur vous afin d'éviter de retirer de l'argent sur place. Si vous êtes en plein autotour en Afrique du Sud, ne vous déconseillons de prendre votre voiture de location pour visiter un township. Cette dernière risque en effet d'être vandalisée, voire volée. Enfin, même si cela vous paraîtra probablement évident, nous déconseillons formellement aux voyageurs de traverser un township de nuit, même le temps d'un trajet en taxi.

Soweto à Johannesbourg, Langa à Capetown... Quels townships visiter en Afrique du Sud ?

Si certains townships sont à éviter comme Nyanga au Cap ou Inanda à Durban, d'autres s'avèrent plus ouverts et accessibles aux touristes. S'il n'y avait qu'un township à visiter au cours d'un voyage en Afrique du Sud, ce serait sans conteste celui de Soweto, à Johannesbourg. Déjà parce que c'est ici que vécurent les deux Prix Nobels de la Paix Desmond Tutu et Nelson Mandela, mais aussi parce qu'avec quatre millions d';habitants, il s'agit du plus grand township d'Afrique du Sud ! Ce lieu de vie incroyablement vivant est aussi un véritable repère pour les amoureux d'art et de gastronomie.

D'autres townships méritent eux aussi le détour, comme celui de Langa, à la sortie du Cap. Ici, les maisons colorées remplacent peu à peu les bidonvilles et l'art s'exprime à chaque coin de rue.

Plonger dans la vie des townships lors d'un voyage en Afrique du Sud

Chez Tropicalement Vôtre, nous considérons que, dès lors que l'excursion est correctement organisée, la visite d'un township en Afrique du Sud représente une expérience enrichissante. Elle permettra notamment de plonger dans l'ambiance animée des quartiers populaires, une atmosphère qu'on ne retrouve nulle part ailleurs.

Visiter les townships représente aussi un bon moyen de s'immerger dans le mode de vie africain actuel, loin des clichés et des idées reçues. Installez-vous à la terrasse d'un café et observer la vie s'écouler sous vos yeux. Dépaysement garanti !

D'ailleurs, au cours de votre découverte d'un township sud-africain, ne manquez pas de vous attabler à la terrasse d'un "shebeen" pour déguster une bière traditionnelle locale. Les "shebeens" sont des bars informels, parfaitement emblématiques des townships, où se mêlent bien souvent locaux et étrangers…

Alors, pour ou contre la visite des townships? Vous avez maintenant tous les éléments en main pour faire votre choix. Mais gardez bien en tête que dès lors qu'elle se fait dans le respect et en petit comité, elle permet de plonger dans le vrai quotidien local et de multiplier les expériences enrichissantes.

 afrique du sud townships