voyage sur mesure
Créateur de voyages authentiques
Abu Dhabi

Le désert de Liwa


Partez à la découverte du Rub Al Khali, le « Quart vide » et de ses immenses bancs de sable ! Recouvrant la majeure partie de l'émirat, le Rub Al Khali comprend le désert de Liwa et l'oasis de Liwa. Cette région vous offrira des panoramas exceptionnels et des couleurs à couper le souffle : du doré au rouge en passant par le bleu du ciel et le vert des oasis luxuriantes. Un des plus beaux déserts au monde s'offre à vous, une pure merveille à découvrir au cours d'une visite d'Abu Dhabi !



SOMMAIRE

    Vous êtes pressé ? Remplissez notre formulaire "obtenir un devis"

    L'oasis de Liwa

    Venez découvrir les magnifiques oasis du désert de Liwa, à 3h de route de la ville d'Abu Dhabi ! Une cinquantaine d'oasis fertiles situées au beau milieu du désert, sur des dunes de 150 m de haut de couleur ocre. C'est grâce à une rivière souterraine coulant sur 130 km que ces oasis existent, depuis les années 1950. Les cultures sont nombreuses : haricots, pommes de terre, choux ou encore carottes. Le Président des Émirats Arabes Unis, Sheikh Zayed aurait vécu son enfance dans une maison lovée au cœur de ces oasis.

    La dune du Tal Mireb

    La dune de Tal Mireb s'élève à plus de 300 m de haut et est aujourd'hui considérée comme la plus haute dune de sable au monde. Inclinée à 50 degrés au sommet, elle est très prisée par les amateurs de sports automobiles. Chaque année en février, le Moreeb Hill Climb, qui fait partie du Festival International de Liwa, voit s'affronter des 4x4, des quads et des motos tout terrain, au sommet de cette merveille de la nature.

    Le Fort Al Jabbanah

    L'oasis de Liwa compte de nombreux forts… Le plus connu est celui d'Al Jabbanah. Le Fort d'Al Jabbanah est composé de trois tours, de fortifications rectangulaires et d'un puit au beau milieu. L'unique entrée du Fort est une splendide porte ouvragée en bois. Cette magnifique œuvre architecturale aurait servi de lieu de défense de l'oasis, très convoitée par de nombreuses tribus nomades à la fin du 19e siècle. Récemment rénové, il reste peu mentionné dans les guides touristiques mais vaut le détour.