voyage sur mesure
Créateur de voyages authentiques

A voir / A faire en Martinique


La Martinique offre un large éventail de possibilités de voyages... Que l'on recherche à partager des bons moments en famille, à prendre le soleil sur des plages de rêve ou à faire de la randonnée en pleine nature, les moyens de découvrir l'île sont presque infinis. De la dégustation de rhum dans une distillerie locale à la plongée sous­-marine dans une eau cristalline en passant par les randonnées dans la jungle ou au cœur des plantations de l'île, découvrez toutes les choses incontournables à voir et à faire en Martinique.



Nord­-Caraïbes

La zone Nord­-Caraïbes de la Martinique fait partie des régions préférées des voyageurs, non seulement pour son côté historique, mais aussi pour son climat agréable. C'est en effet ici, sur la plage du Carbet, qu'accosta Christophe Colomb en 1502, débutant ainsi l'histoire de la colonisation martiniquaise dont les traces sont encore visibles, notamment à Vieux Saint­-Pierre.

La région Nord­-Caraïbes de la Martinique, c'est aussi l'endroit idéal pour profiter d'un climat agréable et d'une végétation luxuriante. Cette partie de l'île, particulièrement verte, est protégée des vents ce qui lui vaut d'être très appréciée des familles en quête de sécurité. La mer y est particulièrement calme et offre tous les soirs de superbes couchers de soleil.

Schoelcher

Située à l'ouest immédiat de la capitale Fort­-de­-France, sur la côte Caraïbe, la ville de Schoelcher est aujourd'hui le siège de l'Université des Antilles et de la Guyane et d'infrastructures touristiques : hôtels, Palais des Congrès, Centre Nautique "label Station Voile".

Case­pilote

Son église du XVIIe siècle, de style jésuite et baroque, est la plus vieille de l'île.

Bellefontaine

Petit bourg de pêcheurs face à la mer Caraïbe situé au pied d'une falaise, où se pratiquent encore des scènes de pêche traditionnelle (pêche à la senne).

Morne-­vert

Très apprécié pour la fraîcheur de son climat, ce village offre en outre des points de vue somptueux sur les Pitons du Carbet et la Montagne.

Le Carbet

A visiter dans ce village : la distillerie Neisson, le Musée Gauguin, la Galerie d'Histoire et de la Mer, le Jardin des Papillons, les Jardins de l'Habitation de l'Anse Latouche réalisé par J.­Ph. Thoze – déjà auteur du fabuleux Jardin de Balata. C'est aussi le lieu où débarqua Christophe Colomb le 15 Juin 1502.

Fonds­-Saint­-Denis

Ravissante petite commune implantée au sein d'une végétation luxuriante, Fonds­-Saint­-Denis offre aux amoureux de la nature la possibilité de marches et randonnées en milieu tropical.

Saint­-Pierre

Capitale de la Martinique avant sa destruction en 1902 par l'éruption de la Montagne Pelée, Saint-Pierre est aujourd'hui la Sous­Préfecture du Nord-­Caraïbe, classée "Ville d'Art et d'Histoire".

A visiter : l'Habitation Depaz.

Prêcheur

Dernier village de la Côte Nord­-Caraïbes. Sur son territoire : le "Tombeau des Caraïbes" où, si l'on en croit la légende, s'est produit le suicide collectif des indiens Caraïbes.

A visiter : l'Habitation Céron, survivance de l'économie sucrière.

Morne­-Rouge

C'est un village qui s'étire jusqu'au pied de la Montagne Pelée. Pour ceux qui ont envie d'entreprendre l'ascension de cette majestueuse montagne, il vaut mieux être accompagné d'un guide. Le Morne­-Rouge est aussi connu pour sa conserverie d'ananas, ses plantations d'anthuriums et ses eaux de source réputées, dont l'une est mise en bouteille sur place.

A visiter : le Jardin de la Pelée.

Sud­-Caraïbes

La zone Sud­-Caraïbe de la Martinique, aussi appelée « Sous le vent », offre de superbes plages et peu de vent. La pluie s'y fait rare et l'offre touristique y est diverse. Il s'agit de l'une des régions les plus fréquentées par les voyageurs, principalement aux Trois Ilets qui comportent de nombreuses installations touristiques idéales pour les couples comme pour les familles.

La région Sud­-Caraïbe de la Martinique abrite quelques­unes des plus belles baies au monde, une offre hôtelière riche et variée ainsi que de vastes zones de culture propices à la randonnée et à la rencontre avec les locaux.

Fort­-de­-France

Capitale administrative, Fort­-de­-France présente de nombreux atouts touristiques et culturels :

  • sa baie, l'une des plus belles du monde
  • le marché de fruits, légumes et épices
  • la Savane, jardin public de 5 hectares plantés de magnifiques essences tropicales
  • Le Parc Floral abrite de nombreuses activités culturelles, une galerie de géologie et de botanique
  • la Cathédrale Saint­-Louis, édifiée en 1895
  • la Bibliothèque Schoelcher : achevée en 1893, elle fut amenée pièce par pièce depuis la Métropole.
  • le Centre Culturel L'ATRIUM

A voir aussi : le Musée d'Archéologie Précolombienne, le Fort Saint­Louis, le Théâtre Municipal, le Musée Régional d'Histoire et d'Ethnographie.

Ducos

Située à l'intérieur des terres, Ducos a une vocation agricole. Elle abrite également des zones industrielle et artisanale très actives.

Rivière­-Salée

La plaine de Rivière­-Salée est une grande zone de culture de la canne à sucre. Bien qu'il n'existe plus de distillerie sur le territoire de cette commune, on peut encore voir sur l'une ou l'autre des "Habitations", des structures datant du siècle dernier.

Trois­-Ilets

On peut accéder à ce pôle touristique par la route ou par la mer. Cette commune abrite également sur son territoire le Musée de la Pagerie, installé sur le domaine où naquit l'Impératrice Joséphine. A proximité du magnifique Golf Départemental, dessiné par R. Trent Jones, dans le cadre verdoyant du Parc des Floralies des Trois­-Ilets, se déroulent des manifestations musicales et culturelles.

A visiter aussi : le Marché du Bourg des Trois­Ilets et la Maison de la Canne. Au Village de la Poterie, de nombreux articles façonnés au "tour" méritent le coup d’œil.

Les Anses-­d'Arlet

C'est un village de pêcheurs dont la plage magnifique en fait un lieu recherché pour les vacances. Le site enchanteur de Grande­Anse est un abri pour de nombreux voiliers.

Le Diamant

Le village est situé en face du rocher du même nom, qui se dresse à 4 km de la côte. Des points de vue permettent d'admirer ce magnifique piton, refuge de milliers d'oiseaux.

A noter : un site de fouilles précolombien sur la plage de Dizac.

A visiter : le Mémorial de l'Anse Cafard, commémorant le naufrage d'un bateau négrier le 8 avril 1830, l'église construite au XVIIe siècle, "La Maison du Bagnard", faisant face au rocher.

Sainte­-Luce

Village de pêcheurs qui, grâce à son potentiel naturel, est aujourd'hui un centre touristique important. La visite de la forêt de Montravail, aménagée pour l'agrément du visiteur, permet d'admirer des roches gravées par les Indiens Caraïbes.

A visiter également : la distillerie Trois­-Rivières.

Rivière­-Pilote

Grenier du Sud, Rivière­-Pilote offre une végétation luxuriante. A quelques kilomètres du bourg, le "pitt" Cléry propose des combats de coqs, de mangoustes et de serpents. Sur la même route, la distillerie La Mauny fabrique l'un des rhums blancs les plus réputés de l'île.

A ne pas manquer : la visite de l'Ecomusée à l'Anse Figuier.

Le Marin

Sous­-Préfecture du sud, le Marin connaît un développement économique significatif grâce à la qualité du mouillage de sa baie et des installations de son port de plaisance. C'est aussi un important festival culturel durant le mois d'août.

A visiter : son église bâtie en 1766, l'un des plus beaux monuments historiques de la Martinique.

Saint­-Esprit

Ce bourg à vocation agricole est réputé pour sa production de fruits, de légumes et de canne à sucre. Ne manquez pas de visiter le musée des Arts et Traditions Populaires, qui témoigne de la richesse du patrimoine culturel de la Martinique.

Nord­-Atlantique

Moins touristique que ses voisines, la zone Nord­Atlantique de la Martinique plaira avant tout aux voyageurs qui rêvent de quitter les sentiers battus. Ici, la côte se fait plus sauvage, l'océan plus impétueux. Les plongeurs laissent place aux surfeurs chevronnés tandis que les baies et plages paradisiaques se transforment en falaises déchiquetées.

La région Nord­-Atlantique de la Martinique, aussi appelée Côte au Vent, est probablement la zone la plus riche en histoire de l'île avec son fabuleux patrimoine, ses plantations et ses traditions anciennes. Elle représente l'un des meilleurs endroits pour faire de la randonnée à la Martinique.

Ajoupa-­Bouillon

Ce petit village fleuri abrite un site tout à fait merveilleux, "Les Gorges de la Falaise". Il s'agit des mini­gorges de la rivière Falaise, que l'on peut remonter pour aboutir à une très jolie cascade. Le sentier botanique "Les Ombrages" permet également une promenade de toute beauté à la découverte de la flore tropicale.

A visiter : les Jardins de l'Ajoupa et la Maison de l'ananas.

Basse-­Pointe

Située sur la côte Atlantique. Tout au long de la route qui y mène, on peut admirer les grands champs de bananiers et d'ananas. Il faut surtout faire un détour pour visiter la Plantation Leyritz, demeure coloniale construite en 1700 et restaurée en 1970. Aujourd'hui, hôtel-restaurant où l'on peut découvrir un musée de poupées végétales.

Gros­-Morne

Commune essentiellement agricole. De son bourg dominant la vallée environnante, on peut apprécier une vue des champs d'ananas qui semblent descendre jusqu'à la mer.

Macouba

Ce bourg est bâti au sommet d'une falaise surplombant l'Océan Atlantique. On y trouve la distillerie qui produit le fameux rhum "JM Crassous de Médeuil". Pour la détente, l'espace "Le Verger". Autrefois aire de repos pour les voyageurs qui venaient de loin, il est devenu un véritable lieu de convivialité avec son bassin (piscine d'eau de rivière).

Grand­-Rivière

Située à la pointe nord de l'île, Grand­Rivière vous séduira par l'extrême diversité de ses paysages : forêt, montagne, rivière. Au cours de randonnées pédestres, vous apprécierez la beauté et la luxuriance de sa végétation. L'endroit est également réputé pour sa gastronomie.

Lorrain

C'est un important site précolombien. On y jouit de plusieurs points de vue exceptionnels. A visiter : la fabrique de farine de manioc et de cassave, et le moulin à sucre.

Marigot

Commune fleurie dont le bourg est bâti en amphithéâtre face à l'Océan Atlantique.

Sainte­-Marie

Commune aux traditions culturelles et agricoles vivaces à travers notamment, la musique traditionnelle, le Centre Culturel de Fonds­-Saint­-Jacques, le musée du Rhum de la distillerie Saint­-James et le musée de la Banane.

Trinité

Son territoire s'étend entre un versant maritime et un versant intérieur, dont les terres riches et fertiles abritent des champs de canne à sucre et de bananes.

A visiter : la presqu'île de la Caravelle, où se situent les ruines du Château Dubuc classé monument historique, et Tartane, quartier de pêcheurs réputé pour sa gastronomie, ses activités touristiques et nautiques.

Le Robert

Blotti au fond de sa baie somptueuse aux multiples îlets, lieu d'expériences dynamiques de pisciculture, le Robert est aussi un arrière­pays vert et montagneux, notamment avec le bourg du Vert­-Pré.

A ne pas manquer : les bassins et cascades de Fond Nicolas, les deux églises du Robert et du Vert­-Pré, l'îlet Chancel, le plus grand de la Martinique où l'on peut voir encore des iguanes sauvages, les fonds blancs, hauts fonds sablonneux entre les îlets.

Sud­-Atlantique

Peu fréquentée par les voyageurs, la zone Sud­Atlantique de la Martinique se compose de terres agricoles, de mornes, de petits villages de pêcheurs et de plantations. Cette région est avant tout réputée pour ses étonnants bancs de sable en pleine mer qui permettent de nager au beau milieu d'une eau translucide.

La région Sud­-Atlantique de la Martinique abrite quelques­uns des plus beaux hôtels de l'île et fera le bonheur des amateurs de kitesurf avec ses spots réputés.

Le Vauclin

L'activité de cette commune est orientée vers la pêche. L'on peut s'y approvisionner régulièrement en poisson et en fruits de mer. L'arrivée des yoles et gommiers de pêche est un spectacle à ne pas manquer. A quelques kilomètres du bourg, l'Anse Macabou abrite une plage aménagée. La randonnée de la Montagne du Vauclin offre un panorama de toute beauté.

Le François

C'est une commune dont l'activité économique est axée sur l'agriculture et sur la pêche. Le François est également réputé pour sa ceinture de brisants, ses nombreux îlets et ses fonds blancs (hauts fonds sableux situés en pleine mer), qui justifient de très agréables excursions nautiques. A l'intérieur des terres se trouve, au sein du domaine fleuri de l'Acajou, l'ancienne maison principale de l'Habitation des Rhums Clément, transformée en musée.

Sainte­-Anne

Jolie commune de l'extrême Sud de l'île. Elle abrite sur son territoire de nombreux caps et anses et offre de magnifiques plages de sable blanc. La plus connue, les Salines, est l'une des plus belles des Petites Antilles. Au­delà de la pointe des Salines, la Savane des Pétrifications est une étendue aride.