voyage sur mesure
Créateur de voyages authentiques
Polynésie

L'histoire de la Polynésie


Découvrez la culture et population de Polynésie à travers son histoire. La Polynésie est un territoire ancien, probablement peuplé il y a plusieurs milliers d’années par des populations originaires d’Asie du Sud-Est. Le territoire, découvert par les Espagnols à la fin du 16e siècle, restera ignoré jusqu’à la fin du 18e siècle. S’en suivront des périodes de protectorat puis les Établissements Français, avant que l’archipel ne devienne enfin un Territoire d’Outre-Mer français en 1946.

Formée autour du voyage, la Polynésie puise ses sources plusieurs millénaires avant notre ère, et de nombreuses hypothèses plus ou moins fondées subsistent sur son origine et sur l’origine de ses habitants. Des interrogations qui contribuent à faire de l’archipel l’un des territoires les plus mystérieux et les plus fascinants de notre planète...


La période pré-européenne

Appelés les Mélanésiens, les tout premiers habitants de la Polynésie auraient traversé l’océan Pacifique pour rejoindre l’archipel en 1500 avant J-C. Ils commencèrent par peupler les Marquises, puis s’étalèrent jusqu’à l’archipel de la Société, l’archipel des Tuamotu, l’archipel des Gambier et enfin celui des Australes. Les vagues de peuplement s’étalèrent dans le temps et durèrent près de trois millénaires. Toutes les hypothèses portent à croire que les premiers habitants de la Polynésie étaient originaires d’Asie du Sud-Est.

Jusqu’au 16e siècle et les premiers voyages des grands explorateurs, l’archipel demeure inconnu des Occidentaux…

La période du protectorat français

En 1595, l’explorateur espagnol Men Dana découvre l’archipel des Marquises. Près de deux siècles plus tard, c’est le navigateur anglais Samuel Wallis qui découvre Tahiti pour la première fois. Suivent d’autres explorateurs de renom comme James Cook et Louis-Antoine de Bougainville. Les Anglais et les Français se disputent alors les territoires. Les Polynésiens sont convertis au christianisme à la suite de l’arrivée des missionnaires.

Au milieu du 19e siècle, un traité qui transforme Tahiti en protectorat français est signé. A la fin de ce même siècle, au moment où le peintre Paul Gauguin s’installe dans l’archipel des Marquises, les îles polynésiennes sont déjà les Établissements Français d’Océanie.

La période contemporaine

Papeete, capitale de la Polynésie Française, est bombardée par les Allemands au cours de la Première Guerre Mondiale. Durant la Seconde Guerre Mondiale, le territoire se rallie à la France Libre et devient quelques années plus tard un Territoire d’Outre-Mer. Cette même année, en 1946, la Polynésie est dotée de sa propre Assemblée territoriale.

Les années suivantes marquent l’accent mis sur l’autonomie du territoire, de plus en plus renforcée jusqu’à ce qu’il devienne, en 2004, un Pays d’Outre-Mer avec son propre président et toujours plus d’autonomie.

Depuis 2016, les questions de l’indépendance et de la décolonisation de la Polynésie sont discutées à l’ONU, et ces prochaines années verront peut-être naître un nouveau territoire autonome et indépendant au cœur du Pacifique.